seize heures trente

Et puis soudain, le vide.

J’ai lu quelque part que le courage, c’est pas pendant que tout arrive, c’est une fois que tout est terminé. Une fois que la vie reprend son cours. Une fois qu’on recommence à marcher sans béquilles.

Deux ans, deux ans et demi, trois ans. Je sais plus trop. Je réalise que Z s’est marié pratiquement trois ans pile après notre rupture. J’oublie souvent qu’on m’a passé la bague au doigt bien avant ça. Je me dis il y a X mois j’aurais jamais pensé en arriver là. Il y a X mois je pensais pas non plus tomber dans ce trou étrange, passer 4 mois – plus ? – à tenter tant bien que mal de respirer correctement, en asphyxie de la vie que je me suis construite, aspirée par un courant beaucoup plus fort que moi. Il y a X mois je n’imaginais pas qu’un jour j’aurais peur de moi-même, que je deviendrais cette anti-moi, le côté obscur de la peur.

Le petit monsieur du Lac St-Jean est revenu. Il m’a laissé sa carte – appelle-moi, si tu pars travailler ailleurs, appelle moi – telle une supplique. J’ai du mal à croire que ce petit monsieur a été un grand monsieur, avant, et pourtant. C’est entre mes mains qu’il s’abandonne, et retrouve doucement sa vigueur d’avant. Et puis il dit, assieds-toi, et me raconte sa virée à Vegas avec ses chums, on est une gang de glamblers, il dit avec un sourire d’enfant. Il me raconte que ses amis ont gagné, lui… il a trouvé le temps long. Mais il est venu, depuis l’aéroport, et me gratifie de ce sourire qui me remplit le coeur. Au moment de partir il serre mes mains, encore une fois. Vous êtes belle, je penserai à vous. 

C’est pour ce genre de clients que je masse. Pour tous les petits monsieurs qui ont encore, à leur âge, besoin de tendresse et d’amour. Pour ceux qui repartent avec un immense sourire et le coeur heureux.

Note to self : écrire sur cette nuit.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s